Les huiles végétales

Une huile végétale est un corps gras extrait de graines, noix ou fruits qui contiennent des lipides. Rentrent aussi dans cette catégorie les « macérâts » huileux, qui sont des macérations (la plupart du temps d’une fleur) dans une huile végétale.

Pour toutes les huiles végétales qui n’ont pas subi de macération, cherchez la mention « Première pression à froid », ce qui signifie que la qualité est optimale.

Il existe énormément d’huiles végétales différentes, je ne vous présente donc ici que les plus répandues, faciles à trouver et faciles d’utilisation. Il est aussi très simple de « mixer » les huiles entre elles, par exemple pour améliorer la pénétration d’une huile (Argan, calendula etc) plutôt grasse on l’utilisera mélangée à une huile dite « sèche » (Macadamia, jojoba etc).

Voici la liste ! :

(Dans l’ordre alphabétique)

petite-fleur Huile d’Amande douce :

A utiliser dans le cadre des peaux sèches et inconfortables. Apaisante et nourrissante elle améliorera le confort de beaucoup de peaux agressées. Très douce, elle est facile à appliquer et protège votre peau du dessèchement.

Note : Toucher plutôt gras.

petite-fleur Huile d’Argan :

Cette huile possède de nombreux attraits, régénérante et très nourrissante grâce à ses principaux actifs, qui sont la Vit E, acides gras et ses insaponifiables¹, elle redonne aussi souplesse et douceur, cela en fait une huile indispensable pour beaucoup de peaux, jeunes ou matures. Ses hautes teneurs en antioxydants en font une alliée de taille dans la lutte contre les rides. Contrairement à l’huile de Chanvre, elle s’utilise en prévention des rides.

Note : Toucher gras.

Note spéciale : l’huile incontournable à avoir ! / Huile coup de cœur visage ❤

petite-fleur Huile d’Avocat :

Huile anti-âge (même si on y préférera le Chanvre ou l’Argan), elle est aussi bien nourrissante et protectrice. De mon avis personnel, Elle trouve beaucoup plus d’utilité coté cheveux que peau. Super huile qui apporte force et brillance et peut stimuler la pousse des cheveux.

Note : toucher gras, cette huile ne peut pas avoir de mention « première pression à froid » et ce n’est pas une macération. Il s’agit juste d’une séparation entre l’eau et l’huile de la pulpe de l’avocat (la partie qui se mange).

Note spéciale : Huile coup de cœur cheveux ❤

petite-fleur Huile de Calendula (macération) :

Huile miracle pour les peaux sensibles / agressées / tiraillées grâce à ses anti-inflammatoires naturels. Toutes les peaux qui souffrent de rougeurs, de couperoses et autre soucis épidermiques. Le calendula apaisera toutes les peaux inconfortables.

Note : toucher gras.

petite-fleur Huile de Calophile :

Petite sœur du Calendula, elle aide les peaux sensibles et tiraillées. Mais son gros point fort est sa capacité à tonifier la circulation sanguine. Utilisée par exemple pour les cernes/ poches au niveau du visage, mais surtout pour des préparations contre les « jambes lourdes ».

Note : toucher gras.

petite-fleur Huile de Carotte (macération) :

L’huile d’été que tout le monde devrait avoir à la maison ! S’utilise seule sur le visage pour un effet bonne mine ou dans des préparations préparatrices (ou réparatrices) au soleil. Sa provitamine A et ses β-carotènes en font un allié de choix dans la tenue/ l’intensité du bronzage en évitant les grosses brulures du soleil (Ne remplace pas une crème solaire !). A choisir aussi dans les préparations auto-bronzantes !

Note : la couleur est orange ! Étonnante au début, la couleur s’estompe en rentrant dans la peau et cette huile n’est pas trop grasse.

Note spéciale : Huile coup de cœur visage et corps ❤ 

petite-fleur Huile de Chanvre :

L’huile Antiride qui a fait ses preuves. Elle est également très douce et permet de lutter contre les peaux sèches et sensibles tout en atténuant les rides déjà installées grâce à ses oméga 3 et 6. Sympa l’été car elle empêche la perte en eau de la peau.

Note : Huile dite « sèche » pénètre facilement la peau.

petite-fleur Huile de Coco :

Le genre d’huile qui sait tout faire ! Peut s’utiliser sur la peau du visage en masque ou juste le soir, même si elle ne convient pas à toutes les peaux. Assez comédogène elle peut facilement provoquer des boutons (même si cela est surtout fonction de votre peau). Très nourrissante, protectrice et hydratante, elle sera parfaite dans plusieurs de vos préparations tout en étant très abordable niveau prix. On peut l’utiliser sur le reste du corps pour soigner les parties sèches ou abimées. Elle s’utilise aussi très bien en démaquillant ou en bain d’huile pour les cheveux.

Hors cosmétiques, c’est un excellent allié alimentaire ou en soin du cuir (sac à main, chaussures, canapé !). Pour ceux qui n’aiment pas l’odeur de coco, on trouve facilement, même en magasin bio, des huiles de coco désodorisées (pas besoin de passer par des agents chimiques, l’huile a juste été « filtrée » avec du charbon actif)

Note : Toucher qui diffère selon les zones, d’expérience, sur mon visage, c’est assez gras (et me donne des boutons 😦 ) par contre coté corps c’est absorbé rapidement et donc c’est très agréable.

Note spéciale : l’huile incontournable à avoir !

petite-fleur Huile de Germe de blé :

Huile fortement dosée en vit E, ce qui peut participer à protéger vos préparations cosmétiques. Sa forte concentration en antioxydant (la Vit E) permet de combattre les signes de l’âge mais aussi les peux tiraillées ou desquamantes.

Note : Toucher gras.

petite-fleur Huile de Jojoba :

Huile sèche par excellence, elle est très connue pour sa rapidité d’absorption par la peau. Équilibrante, elle est particulièrement utile dans le cadre de peau acnéique. Sa composition simple, mais aussi particulièrement proche du sébum de la peau, en fait une huile de base, utilisable à tout âges et toutes peaux. Grâce à cette propriété, cette huile possède donc grand nombre d’attraits : Nourrissante, hydratante, protectrice, régénérante, adoucissante, réparatrice et calme les peaux sensibles.

Si l’on recherche une huile juste pour prendre soin simplement de la peau du visage ou du corps, donnez priorité à celle-ci !

Note : toucher sec, pénètre rapidement.

Note spéciale : l’huile incontournable à avoir ! / Huile coup de cœur visage ❤ 

petite-fleur Huile de Lierre (macération) :

Super intéressante dans le cadre de l’atténuation de la peau d’orange des cuisses ! Ses actifs lissants et son action drainante en font une excellente huile pour perdre des centimètres, même seule !

Note : toucher plutôt gras.

petite-fleur Huile de Macadamia :

Comme pour le jojoba, sa composition proche du sébum de la peau la rend très pénétrante, hydratante, nourrissante et réparatrice. Sa grande différence, c’est son odeur délicieuse de noix grillées ❤ Un vrai délice sur la peau. Elle est aussi un très bon allié contre les vergetures.

Note : Huile sèche. 

Note spéciale : Huile coup de cœur visage et corps ❤

petite-fleur Huile de Monoï (macération) :

L’huile est obtenue par la macération des fleurs de tiarés dans de l’huile de coco, elle sent merveilleusement l’été. Elle possède de nombreux atouts dû à sa base d’huile de coco, mais les fleurs de tiarés apportent une grande protection, elle est donc idéale l’été pour contrer l’agression du soleil. Mais en réalité, elle s’utilise aussi très bien pour protéger la peau des assauts du froid !

Note : toucher sec. Ne se trouve pas facilement dans les magasins/pharmacies hors été malheureusement.

Note spéciale : Huile coup de cœur corps ❤

petite-fleur Huile de Nigelle :

On a ici l’huile de prédilection contre l’eczéma et le psoriasis. Son coté purifiant, assainissant et son efficacité réparatrice en font une très bonne huile pour les problèmes de peau.

Note : Odeur forte (mais pas désagréable) et toucher gras.

petite-fleur Huile de Noyaux d’abricot :

Huile plutôt axée sur le teint, illuminatrice et assouplissante, elle donne bonne mine. Mais tout en hydratant et en renforçant le film naturel de votre peau ce qui réduit la perte d’eau.

Note : Toucher très gras 

petite-fleur Huile de Pâquerette (macération) :

Huile anti-âge et surtout qui a un effet tenseur ! A utiliser sur le buste pour le raffermir et améliorer le décolleté, elle donne d’excellents résultats. Elle donne aussi d’excellents résultats sur le ventre post-grossesse. Repulpante grâce à ses composés qui tonifient la circulation sanguine. Son action sur la circulation améliore les soucis d’œdème.

Note : Macération la plupart du temps dans de l’huile de tournesol, donc un peu gras.

petite-fleur Huile de Ricin :

Huile pour les cheveux ! Pas très agréable à utiliser, c’est une huile qui active bien la pousse des cheveux. Toujours coté cheveux, elle gaine, nourrit et fortifie les fibres capillaires.

Note : Huile très très grasse et visqueuse. A vérifier qu’après une première pression à froid, l’huile a été filtrée pour retirer la ricine (composé toxique), même si chaque huile cosmétique de ricine mise sur le marché est correctement réalisée.

petite-fleur Huile de Vanille (macération) :

Très pénétrante elle nourrit la peau en douceur et surtout surtout elle parfume merveilleusement ! L’huile végétale de vanille sent très bon et apporte une fragrance parfaite à vos préparations en plus de ses atouts nourrissants en tant qu’huile sèche.

Note : Toucher sec.

Note spéciale : Huile coup de cœur corps ❤

petite-fleur Huile de Vigne rouge (macération):

Parfaite dans le cadre des préparations jambes lourdes ou pour tonifier la circulation sanguine. Elle est parfaite alliée à des composants « effet glaçon » voir même seule en massage sur les jambes pour soulager.

Note : Toucher plutôt gras.


  1. Que sont les insaponifiables ?

    Définition : Les insaponifiables sont les éléments qui ne seront pas transformés en savon lors d’une réaction de saponification, réaction d’un corps gras avec un alcalin, soude caustique ou potasse.

    Ce sont :
    • des polyphénols (tanins végétaux) : hydroquinone, resvératrol, juglon, flavonoïde
    • des phytostérols : cholestérol, alpha-spinastérol, delta-7-stigmastérol, béta-sitostérol (le plus abondant), brassicastérol, campestérol, stigmastérol, delta-5-avénastérol, delta-7-avénastérol
    • des minéraux : zinc, fer, calcium, potassium, magnésium, phosphore, cuivre
    • de la vitamine A : rétinol ou caroténoïdes ( béta-carotène (provitamine A), alpha-carotène, lycopène )
    • de la vitamine D (antirachitique)
    • de la vitamine E ou tocophérols : alpha, bêta, gamma et delta-tocophérol, alpha et gamma-tocotriénol
    • de la vitamine K (anti-hémorragique)
    • des enzymes : co-enzyme Q10, glulathione peroxydase, méthionine réductase, polyphénol oxydase, isoenzymes
    • des esters résineux (alcools triterpéniques): alpha et bêta-amyrine, parkéol, lupéol, butyrospernum
    La proportion d’insaponifiables dans les huiles végétales varie. En général, de 1 à 5 %, elle peut atteindre les 10 % pour le beurre de karité et 50 % pour l’huile de jojoba.

    (ref : https://www.sauvonsnotrepeau.fr/insaponifiable-tresor-insoupconne-huile-vegetale/ )